Historique

LES NIOUZES        HISTORIQUE        LE GROUPE        CONCERTS        DISCOGRAPHIE        PHOTOS        CONTACTS        LIENS        ESPACE PRO

 

>FORUM<    LES MADVIDEOS    MYSPACE    BLOG

___________________________________________________________________________________

 

L'histoire de Magneto Rouge débute en 2002. L'aventure a commencé le jour où Jonathan Tabareau et Aurélien Cruchet décident de jouer ensemble.

 

LES ANNEES COLLEGES

Ces deux-là, amis sur les bancs de l'école, se connaissent depuis plus de dix ans. C'est à cette époque qu'ils commencent à "gratouiller" quelques accords et décident de former un groupe: "The Lovers Unsound" (grunge punk & n'importe quoi).

La blague a duré deux ans.

 

CHACUN SA ROUTE

Les deux compères se séparent, Jonathan forme "Tifany & co." (pop rock) et Aurélien intègre "Mary Dress" (noisy pop). Les deux groupes enregistrent quelques démos et jouent sur les scènes régionales.

 

MAGNETO ROUGE (PRE-NATAL)

Après quelques années dans leurs groupes respectifs, les deux potes se retrouvent à la maison où ils décident d'enregistrer quelques chansons pop en français. Ils décident de jouer des petites chansons sans se prendre la tête, en faisant ce qu'ils veulent, sans se référer à un courant musical, leurs influences sont aussi diverses que surprenantes: Sex Pistols, Bourvil, Brassens, Nirvana, Dutronc, Dionysos, Tue Loup, Deus... Au debut Magneto Rouge était un projet aléatoire, en marge de "Tifany & co." et "Mary Dress".

 

MAGNETO ROUGE (NAISSANCE)

Magneto Rouge prit vie réellement le jour de la fête de la musique 2002, ils jouent 5 ou 6 chansons accompagnés d'une boîte à rythmes et de Cédric (ex Tifany & co.) qui vient leur donner un coup de main en assurant les parties guitare. Ce concert leur a donné envie que Magneto Rouge devienne autre chose qu'un duo de home studio.

 

MAGNETO ROUGE (LE GROUPE)

C'est à cette époque que la formation s'est agrandie Vincent (ex Mary Dress) assure désormais la batterie, Cédric (convaincant lors de la fête de la musique), la guitare et Aline (amie du groupe), le clavier et les choeurs. Magneto Rouge se produit alors un peu partout sur les scènes des régions Centre et Pays De La Loire.

 

MAGNETO ROUGE (L'ALBUM 1ère partie)

Ils gravent à quelques exemplaires une petite maquette 5 titres enregistrée début 2002, à l'époque où Jonathan et Aurélien n'étaient encore que tous les deux devant leur 8 pistes. Le succès d'estime de cette maquette leur a donné envie d'enregistrer plus de titres et d'en faire un album, qui est actuellement en préparation. Ils ont décidé pour ce disque de garder l'esprit minimaliste et lo-fi de la première maquette. La boîte à rythmes sera toujours là et le tout enregistré sur 8 pistes.

 

MAGNETO ROUGE (L'ALBUM 2ème partie)

Nous voici en juin 2004 et finalement, le groupe ayant réussi à assembler une petite somme d'argent, l'album peut être enregistré dans des conditions plus proche du studio que celle de la chambre de Jonathan. Notre Gilou national nous a accordé ses faveurs pour enregistrer nos chansons et Pfägen nous a prêté sa maison pour y installer tout le matos nécessaire à l'enregistrement de cet album.

 

LE TEMPS DES DEPARTS

Vers la fin de l'enregistrement de l'album, Aline et Aurélien annonce au reste du groupe qu'ils souhaitent quitter Magneto Rouge pour se dévouer à un autre projet musical qu'ils ont déjà débuté depuis quelques semaines. Ils effectueront leur dernier concert dans Magneto lors du mini-festival de solidarité du 15 octobre 2004 à Savigny-sur-Braye au profit de l'association France/Congo-Brazzaville.

 

FINITION DE L'ALBUM

Toutes les prises ayant été effectuées, Vincent, Jonathan et Cédric mixent cet album avec Gilou toujours aux pads, afin de pouvoir offrir cet album aux nombreuses personnes qui l'attendaient. A l'occasion de la sortie de cet opus, un concert est donné au bar vendômois "Le Saint-Martin" en se disant que l'aventure Magneto Rouge s'arrêtera peut-être là.

 

LA SUITE (qui vous est contée par sieur MATHIEU, LE KANIBALHEAD)

L' album était prêt, mixé et arrangé, il ne restait plus qu'à en faire la promo. Un grand concert est donné à Vendome (41), fief du groupe, dans un pub avec un tout nouveau bassiste, BENOIT, ancien membre de TIFANY AND CO. L'alchimie s'opère admirablement bien pour les 4 membres de MAGNETO ROUGE, les concerts se succèdent sur Vendome et ses alentours, poussant même le groupe en dehors du département, voire de la région.
 

L'ARRIVEE DU 5ème MEMBRE (texte légèrement un peu modifié par CEDRIC... à bas la censure !!!)
Arrive juin 2005. Quelques jours avant le prochain concert, le narrateur de l'histoire, KANIBALHEAD, alias MATHIEU, propose ses services en tant qu'infographiste et réalisateur de courts métrages afin d'aider le groupe à se faire mieux connaitre par une identité visuelle accrocheuse, proposant même la réalisation d'un dvd retraçant les concerts et la vie du groupe. Le concert de Montrichard dans le 41, en plein air et en terrasse d'un restaurant sur une estrade spécialement montée à l'intention du groupe fut mon premier en tant que vidéaste officiel. Les concerts continuent, les vidéos se font de plus en plus nombreuses, les rapports entre les membres et moi-même s'améliorent de jours en jours. Si bien qu'un jour, à l'hunanimité cette fois ci, je fus officialisé 5ème membre actif de la formation. 5 au départ, 5 à l'arrivée. La boucle est bouclée, mais pas mon histoire, enfin presque. Une dizaine de concerts passent.
 

PREMIERE INTERVIEW RADIO
Et un jour d'été 2005, une radio locale de Blois (41) veut promouvoir MAGNETO. Branle bas de combat, tout le monde rentre de vacances plus tôt que prévu et passe à la radio. La vie continue. les concerts aussi, les répètes également, les beuvries TOUJOURS...
 

PREMIERE TELE
Si bien qu'un jour, c'est l'antenne de télé de FRANCE 3 PARIS ILE DE FRANCE CENTRE qui nous appelle. "Bonjour, c'est la télé. Vous voulez passer dans "Y'a que l'audimat qui compte"?" bah peut etre, ça se dicute, c'est pas mon choix, on decide à 5, etc...
Finalement nous voilà partis à Orléans (45) pour enregistrer l'émission ACTUELLES qui sera diffusée en 2 parties, le 2 et 5 mars 2006 sur france 3, bien sûr... SUPER PUB POUR LE GROUPE. Le site web a vu son nombre de visites bien augmenté......

Le groupe vécu heureux mais n'eut pas d' enfants, bah ouais, entre mecs ça devient tout de suite bien plus compliqué...

Mon histoire prend fin mais pas le groupe.


D AILLEURS, SI VOUS AVEZ ETE ATTENTIF A CE QUE VOUS VENEZ DE LIRE, JE VOUS PROPOSE DE FAIRE UN PETIT TEST.

CLICKEZ SUR CE LIEN ET BONNE CHANCE

 

LE MAGNETO NOUVEAU

Il arrivera à peu près en même temps que le Beaujolais, c'est à dire vers la fin novembre... Il contiendra 4 chansons inédites et sans doute une vidéo préparée par le KANIBALHEAD himself. A l'heure où ces phrases sont écrites (24 septembre 2006, 15:04), une bonne partie des chansons sont déjà dans les disques durs du mac du Maître Robin DALLIER traînant derrière lui quelques excellents disques de Tue-Loup, Superflu, Rubin Steiner et pas seulement... reste à finaliser tout ça avec de bons mix et mastering et vous pourrez mettre ces chansons dans vos oreilles.

En attendant les concerts continuent et pour l'année prochaine on devrait vous concocter un album tout entier avec au moins une douzaine de titres... les ébauches sont là, il y en a même pas loin d'une trentaine (c'est que le Jojo est très productif), le plus dur ça va être de les choisir...

 

 

 

magnetorouge.com © LABEL 78 - 2002-2005, tous droits réservés